Accueil » Education » Chamaillerie entre frères et sœurs : Que faire ?

Chamaillerie entre frères et sœurs : Que faire ?

Jalousie, rivalité, chantage, dispute… Les chamailleries n’en finissent pas entre les enfants dans toutes les familles, notamment en période de vacances ! C’est normal. La concurrence fait partie des relations entre frères et sœurs. Mais ce n’est pas une raison pour laisser les choses tourner au vinaigre. Quels conseils pour calmer le jeu ? Comment gérer les disputes entre frères et sœurs ? Éléments de réponse.

Le désaccord entre frères et sœurs est normal.

Tous les enfants de la même famille ont besoin d’amour et d’affection sur la même longueur d’ondes. Aucun des enfants garçon ou fille ne veut recevoir moins de cadeaux comme celui des câlins et d’attention ! Ce challenge de qui va être le premier à avoir tout est considéré comme logique par bon nombre de spécialistes. Tant que ces rivalités ne dégénèrent pas et sont alternées de moments de complicité. Car ces situations vont leur permettre de se connaître et de s’accepter. À condition que les parents expliquent les causes de cette différence par exemple « Ta sœur n’aime pas qu’on fouine dans ses affaires, car elle est organisée et maniaque, mais elle t’aime bien et partage souvent avec toi sa part de gâteau ».  

Inculquer le respect mutuel entre les enfants.

Les insultes et les coups entre frères et sœurs ne devraient pas être admissibles. De cette manière les parents imposent la considération et le partage entre les enfants. Les bambins peuvent ressentir de mauvais sentiments aux moments de colère et prononcent des phrases comme par exemple « Si on peut donner ma sœur pour la voisine ». Mais ceci ne peut justifier en aucun cas une violence ou une méchanceté. C’est un principe sur lequel les parents ne peuvent pas déroger !

Savoir écouter les enfants sur les causes de leur dispute

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Contactez nous