Accueil » Droits » Amendement du Code de la Famille
Amendement du Code de la Famille

Amendement du Code de la Famille

Amendement du Code de la Famille

Un cadeau offert par le Président de la République aux femmes algériennes à l’occasion du 8 mars

Par Naima Allouche

La célébration de la journée internationale de la femme, cette année, qui s’est déroulée à l’hôtel El Aurassi, comme à l’accoutumée, a été couronnée par l’annonce du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, relative à l’amendement du Code de la Famille, dans un message de félicitation adressé aux femmes algériennes et lu par la Ministre de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, Mounia Meslem.

Cette bonne nouvelle a été accueillie avec une grande satisfaction de l’ensemble des femmes présentent à cette cérémonie. Pour accélérer l’exécution de cette nouvelle, le Président de la République a instruit le gouvernement à mettre en place une commission spécialisée pour la révision, notamment, des articles relatifs au divorce et au Kholaê.

Une autre bonne nouvelle qui a été annoncé par le chef de l’Etat à cette occasion est d’exiger du gouvernement de multiplier la création des crèches, garderies et centres préscolaires pour permettre à la femme travailleuse d’avoir plus de temps libre. Les rapports satisfaisants parvenant à la Présidence sur la réussite des femmes dans leurs études et l’allongement de leurs cursus scolaires, a suscité, selon le message du Président, tout l’intérêt pour récolter les fruits d’un tel investissement à travers l’utilisation optimale du potentiel féminin et lui accorder plus de chance pour accéder au marché de travail en l’accompagnant sur le plan social et l’aider à mieux mener ses obligations inhérentes au statut de la famille.

Enfin, le Président Bouteflika a appelé le gouvernement à prendre les mesures adéquates pour assurer une compagne d’envergure de sensibilisation des femmes, à travers les différents médias, quant à leurs droits spécifiques, civiles et politiques, en raison de l’ignorance de beaucoup de femmes de leurs droits. Le but de cette compagne est de permettre aux femmes de s’assumer dans tous les contextes de vie au sein de la société, et  s’armer convenablement contre la persistance des us et coutumes liés au conservatisme et à l’obscurantisme qui persistent à violer les droits de la femme et entraver son autonomie économique et sociale et de ce fait, paralyser le développement nationale.

N.A

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Contactez nous