Accueil » FEC

FEC

Présentation de FEC :

L’association Femmes en Communication (FEC) a été crée en mars 1995.
Elle a été agrée par le ministère de l’Intérieur sous le numéro trente en mai de la même année en tant qu’association nationale avec quatre bureaux régionaux et un bureau exécutif au siège d’Alger.

Missions :
Informer et sensibiliser sur la condition et le statut des femmes en appui à la revendication égalitaire

Rendre visible les qualifications et les compétences féminines et lutter contre la marginalisation sociale et politique de la femme et à sa faible représentation dans les instances de décision.

Organiser des actions de lobbying pour l’exercice de la pleine citoyenneté des femmes

Dénoncer les discriminations et les violences à l’égard des femmes sur tous les plans

Objectifs :

FEC vise à développer le débat sur la situation des femmes et l’égalité des sexes en renforçant la communication et la diffusion de l’information auprès de la société civile, les élites et les ONG féminines.

Contribuer par la production, la circulation d’information à enrichir le débat sur les droits des femmes afin de positionner dans la société, la revendication égalitaire, comme fondement incontournable du processus démocratique.

Capitaliser et valoriser les éléments du débat pour leur mise en consultation sur tout support médiatique et en particulier internet.

Constituer, à partir de la structuration du débat, une force de proposition apte à faire de FEC une interface crédible vis-à-vis des pouvoirs publics des institutions concernées et des médias.

Activités et réalisations :

L’association se concentre sur la maîtrise des nouvelles technologies de l’information comme support principal de communication à ses activités, dans l’objectif de promouvoir l’expression féminine sous toutes ces formes.

  • Projet Sensibilisation aux droits des Femmes par les Média et L’Art en partenariat avec le RAFD et l’IMED avec le soutien financier de l’union européen :
    Production de 14 émissions sur la condition féminine.
    L’Action a consisté en la production de 14 émissions radio sur la condition féminine qui sont autant d’éléments de référence et de repères pour mesurer l’évolution du statut de la femme en Algérie émission destinées a être diffusés sur les chaînes de la radios publique et sur les site de FEC et du réseau MED ESPACE FEMMES.
  • Production d’une pièce de thèatre « Bla zaaf » sur les discriminations envers les femmes.
  • La production également mais en sous traitante d’une pièce de théâtre en arabe dialectal sur les discriminations à l’égard de la femmes dans la famille, le milieu, professionnel, la société ….
    La pièce de théâtre intitulée Bla Zâf « sans colère » a obtenu un franc succès. Il y a eu plusieurs représentations à Alger, la pièce a été aussi jouée à Oran.
  • Projet MEDIA*NES En partenariat avec l’Institut Panos Paris et avec le soutien financier de l’union européenne, l’ambassade du canada et l’ambassade de France :
    Média*Nes
    Média et Dialogue en Algérie
    Nouvelles Expressions des Sociétés Civiles
    Le projet Média*nes lancé en 2003 vise à promouvoir : Le renforcement de la société civile en Algérie
    La promotion des droits à l’expression des femmes
    Le développement d’une information pluraliste de proximité en Algérie
    Pour cela, Femmes en communication (FEC ) en partenariat avec l’Institut Panos Paris développe , neuf actions en direction des «groupes cibles »  prioritaires que sont les associations de femmes et de jeunes. Ces actions concernent la formation à la problématique de la radiodiffusion en ligne; la production d’information ; l’animation de tables rondes et de sessions de formation.
  • Formation aux nouvelles technologies de l’informationDans ce cadre a été organisé une session de formation aux nouvelles technologies.
    Elle s’est déroulée en Algérie par une phase préparatoire puis en France, en deux temps, et enfin au Sénégal.
  • Cette action réalisée, a donnée des résultats positifs que ce soit sur le plan de l’échange humain ou celui de l’acquisition de connaissances.
    Pour la majorité des bénéficiaires, cette session a constitué une série « de première » : première sortie du pays, première expérience en radio, première collaboration en groupe inter associatif.
  • Ce stage a permis pour l’ensemble du groupe de démystifier la pratique radio « comme réservée aux professionnels ». Les bénéficiaires, et cela a été une révélation pour elles, ont constaté que la pratique de la radio sur les ondes ou sur le Web est accessible et surtout un outil sans pareil de communication et d’information pour le mouvement associatif et un média incontournable pour le pluralisme et la libre circulation des opinions. Cette prise de conscience de la nécessaire appropriation et maîtrise des NITC est d’ailleurs un objectif primordial du projet Média*nes .
    Elle aussi donnée lieu à l’organisation de d’autres sessions de formation dans le domaine de la communication.Table rondes bimensuelles : média société civile :
  • Le projet MEDIA*NES à travers le cycle table ronde s’est engagé avec une rencontre débat sur le thème « Femmes des médias, femmes du mouvements associatif être dans la pluralité des relais actif au service de la cause féminine.
    Cette table ronde est la première du genre à permettre un débat entre des journalistes et des acteurs de la société civile.
  • La seconde table ronde a traité de la représentation des femmes politique dans les médias. Elle s’est tenue à Oran le 30 octobre 2004 au CRIDSSH Centre de Recherche d’Information et de Documentation en sciences sociales et sciences humaines.
    Cette rencontre débat comme la première a suscité de l’étonnement, le thème tel qu’énoncé n’avait jamais été traité : « Femmes en politique de l’image à l’expression, quelle représentation dans les médias ? »
    L’assistance était composé de journalistes femmes en plus grande proportion, des membres d’associations féminines, d’universitaires et de femmes politique la plut part des élues d’assemblées communales et de wilaya (départements).
  • La troisième table ronde de Tamanrasset s’intitule « Expression des mouvements associatifs dans les wilayas du grand sud. Place et impact des canaux de communications traditionnelles et perspectives des nouveaux outils médiatiques. »
    Cette table ronde a réuni le mouvement associatif dans sa diversité de la ville de Tamanrasset, il ressort de ce débat les difficultés, exacerbées par l’éloignement et parfois l’isolement, et les aspirations de modernité et la même volonté d’implication sur des sujets de société prépondérants.Nous avons relevé la forte implication des femmes dans l’organisation sociale de la région demeure ce qui leur octroient une capacité de communication qui serait, le moment venu, un support non négligeable de développement.
  • Production de dossiers (Production de dossiers thématiques en revue de presse) Déjà paru :
  • « Algérie : Société civile et élection présidentielle »
  • « Algérie : vers une nouvelle loi sur les médias »
  • « Algérie : le code de la famille,ou le débat rendu impossible. »
    Très prochainement :
  • « Algérie : l’image des femmes dans les médias »
  • Edition des livres pour des femmes qui n’ont jamais publié
  • (17 livres déjà édités), avec le soutien du ministère de la culture
  • Concours de nouvelles au niveau méditerranéen en collaboration
    avec une ONG française (Forum Femmes Méditerranée de Marseille)
    ( 5éme participation).Projet RESART financé par l’ambassade du canada : constitution des premiers maillons d’un réseau de femmes artisanes, pour la promotion, la commercialisation de leurs produits et œuvres.
    Dans le cadre de nos activités sur la promotion de l’expression féminine nous avons constitué les premiers maillons d’un réseau de femmes artisanes d’art RESART financé par le fond canadien de coopération qui nous a alloué une enveloppe de 15400 dollars canadiens. Ce réseau, une structure souple qui permet le travail individuel tout en assurant une dimension collective et solidaire pour la promotion de leurs produits de leurs œuvres.
    Elles sont entrain de faire leur preuve et montrer que l’artisanat d’art est une activité économique viable et socialement constructive.
  • Caravanes d’information et de sensibilisation :
  • Caravane d’Adrar en 2009 : « femmes, enfants et handicapés pour le développement »
  • Caravane de Tamanrasset 2012 : « femmes et actions citoyenne »

Projet studio de la web radio

Préparation des lieux et Élaboration d’une étude technique et acoustique.

  • Le projet est entamé en octobre 2012. Après la prospection des prestataires, une étude acoustique a été réalisée par l’acousticien qui a participé a plusieurs réunions tenues entre la coordinatrice du projet, la présidente de l’association et l’ingénieur du son qui devrait installer le matériel du studio.
  • Réalisation de l’étude acoustique :
  • L’étude acoustique est entièrement réalisée, les murs sont habillés, le plafond et le sol, les portes également comme indiqué dans l’étude acoustique prévu. Le studio est très bien fini, il est prés a être fonctionnel.
  • Les délais prévus ont été dépassé d’une dizaine de jours, la société sous contractante a rencontré quelques problèmes internes.

Acquisition et installation du matériel :

Comme convenu FEC a procédé à l’achat du matériel suivant :

– Huit microphones avec leur flexibles et bases.
– Huit casques monitoring
– Deux enceintes acoustiques
– Une console de mixage
– Une interface audio (carte son)
– Câblage nécessaire

L’ingénieur un son a complètement achevé l’installation et la configuration de tout le matériel et tous les raccordements sont fait, reste l’installation d’une goulotte afin de cacher le câblage. Des essaies ont été effectué, le matériel n’a observé aucun dysfonctionnement. Le studio fonctionne dans les normes.

Initiation au direct en utilisant le studio de la web radio voix de femmes
Cette session purement technique aura permis de consolider les premiers acquis technique de la radio. Il s’agit de plonger dans le bain de la radio, notamment la radio numérique en utilisant tous les moyen techniques du studio pour réaliser des émissions radio enregistrées et des émissions en direct.

Lors de cette formation, l’objectif était de pouvoir constater auprès de la même population cible (12 candidates) une plus grande faciliter à produire du contenu radiophonique d’une manière toute simple et vulgaire, il ne s’agissait nullement de les former en technicienne de radio

Cette session s’est déroulée selon le planning suivant

  • Notions sur le son
  • La régie de diffusion ou de broadcaste
  • Les connecteurs
  • La table de mixage
  • Les microphones
  • Les périphériques
  • Notions sur l’audionumérique
  • Initiation au Wavelab

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Contactez nous